Accueil du site > Associations > Informatique > Freeware, Shareware, Logiciels libres : Kesako ?

Freeware, Shareware, Logiciels libres : Kesako ?

dimanche 27 février 2005, par Tony

Il existe au moins 4 grandes familles de logiciels :

Les logiciels commerciaux (ou propriétaires)

Ce sont les logiciels que vous pouvez acheter dans les magasins.

Pour ce type de logiciels, vous n’avez pas le droit de le copier.

Si vous les copiez, c’est du piratage et les sanctions peuvent aller de plusieurs milliers d’euros d’amende à de l’emprisonnement.

De plus, vous ne pouvez pas les modifier pour les améliorer, car vous ne possédez pas son code source (recette de fabrication).

Les Sharewares

Ce sont des logiciels que vous pouvez télécharger sur Internet gratuitement pour les essayer.

Il existe également en vente des compilations regroupant des centaines ou des milliers de Shareware dans tous les genres.

Si vous décidez d’utiliser régulièrement ce type de logiciels, vous devez payer une redevance. Si vous ne le faites pas, cela devient également du piratage.

De plus, vous ne pouvez pas les modifier pour les améliorer, car vous ne possédez pas son code source (recette de fabrication).

Un Shareware peut devenir un logiciel commercial une fois qu’il est connu et utilisé par beaucoup de personnes. Donc, si vous utilisez régulièrement ce logiciel, vous serez peut-être obligés d’acheter la version commerciale, si vous souhaitez bénéficier des nouvelles versions.

Il faut faire attention avec ce genre de logiciels, car il renferme souvent des espions qui analysent vos habitudes et peuvent par exemple vous envoyer des mails indésirables.

Les Freewares

Un Freeware ressemble beaucoup à un Shareware, sauf qu’il n’est pas nécessaire de payer une redevance si vous décidez de l’utiliser régulièrement.

Les logiciels libres

Un logiciel libre est gratuit. Il est possible de le copier et de l’utiliser aussi longtemps que vous le voulez sans payer de redevance.

Son code source étant disponible, il est également possible de participer à son amélioration.

Un logiciel libre ne pourra jamais devenir un logiciel commercial même s’il est utilisé par le monde entier, car son code source est disponible.

Un logiciel libre ne peut pas contenir d’espions ou de virus, car son code source est disponible et tout le monde peut le vérifier en étudiant ce code.

Si vous voulez plus d’informations sur les logiciels libres, vous pouvez lire mon autre article sur le sujet :
- http://www.pluvault.fr/article.php3?id_article=52

Pourquoi les logiciels libres ne sont pas plus utilisés que ça

Les logiciels libres sont de plus en plus utilisés dans les entreprises surtout au niveau des serveurs. Par exemple, en navigant sur Internet, vous avez plus de 60% de chances que le serveur que vous consultez utilise des logiciels libres.

Les entreprises utilisent les logiciels libres pour au moins 3 raisons :
- Le prix (gratuit)
- La fiabilité (moins de plantages)
- La sécurité (moins de risques de virus,..)

Le grand public n’utilise pas les logiciels libres pour au moins deux raisons :
- Ils ne sont pas assez connus, car n’ayant pas de moyens financiers, ils ne peuvent pas faire de publicité.
- Beaucoup de logiciels utilisés à la maison sont des copies piratées (donc gratuites) des logiciels utilisés au travail. Il est plus facile d’utiliser un logiciel que l’on connaît que d’essayer d’en utiliser un autre qui offre les mêmes fonctionnalités mais que l’on ne connaît pas.

Donc, le pire ennemi des logiciels libres, c’est le piratage des logiciels commerciaux.