Accueil du site > Informations > Autres informations > Accidents domestiques : La maison de tous les dangers

Accidents domestiques : La maison de tous les dangers

jeudi 10 novembre 2005, par M.P.

Les accidents domestiques sont responsables chaque année de près de 20 000 morts en France, un chiffre bientôt 4 fois plus important que celui des accidents de la route. Les enfants et les personnes âgées sont les plus touchés. Pourtant, les accidents de la vie courante ne sont pas une fatalité et il suffit de prendre quelques précautions pour les éviter.

A l’intérieur d’une maison, on peut classer ces accidents en 9 catégories de risque : les brûlures (et incendies), les empoisonnements, les suffocations, les étouffements, les chutes, les électrocutions, les écrasements, les noyades et les chocs et coupures. Pièce par pièce, découvrez quelques conseils qui vous éviteront bien des soucis.

Cuisine (15.4 % des accidents) :

- Brûlures : les plaques électriques doivent être équipées de voyants lumineux ; les queues des casseroles doivent être hors d’atteinte, la queue tournée vers l’intérieur de l’appareil de cuisson ; les allumettes doivent être rangées ; se méfier des aliments sortant du micro-onde ou du four (température élevée et risques de projections de produits chauds).
- Chocs : les ustensiles lourds ne doivent pas être en hauteur, les instruments tranchants doivent être rangés.
- Chutes : évitez de marcher pieds nus sur le carrelage, ne laissez pas un enfant sur une chaise haute sans surveillance et attachez le bien.
- Intoxications : faites vérifier les appareils de chauffage et ne calfeutrez pas les entrées d’air ; faites attention aux produits d’entretien (rangés sous clefs, hors d’atteinte des enfants, dans des flacons identifiés et munis de fermeture de sécurité pour les plus dangereux).

Salon et salle à manger (14 % des accidents) :


- Brûlures : ne laissez pas sans surveillance un feu de cheminée , des bougies, des diffuseurs de parfums,...
- Suffocations : attention aux cacahuètes qui peuvent être avalées par les plus petits et les étouffer.
- Chutes : évitez les tapis qui glissent, les fixer avec des adhésifs double-face, évitez de laisser des meubles ou des plantes vertes dans des lieux de passage ; Ne laissez pas tramer des fils électriques ; ne cirez pas trop votre parquet ou évitez de circuler en chaussettes,

Chambres (10.9 % des accidents) :

Chutes : ne laissez pas tramer des fils électriques ; placez sous les tapis des adhésifs antidérapants ; changez de lit s’il est trop haut ; rendez toutes les commandes accessibles depuis le lit (télécommande, téléphone, éclairage...).

Suffocations : prévenez le risque d’étouffement des petits en les couchant sur le dos, sans couette, oreillers ou couvertures (utiliser des turbulettes ou des gigoteuses) ; attention aux petits jouets.

Escaliers (8.7 % des accidents) :

- Chutes : bien les éclairer, les équiper de rampes, mettez des barrières de protection et évitez les tapis, évitez de circuler en chaussettes sur des escaliers en bois ciré ; pour l’escalier, installez une rampe le long du mur et des plaques antidérapantes sur chaque marche.

Salle de bains (4.8 % des accidents) :

- Brûlures : vérifiez la température maximale de l’eau en sortie du robinet d’eau chaude et faites la limiter si besoin est, optez pour un mitigeur.
- Chutes : évitez de laisser un enfant sur une table à langer sans surveillance, ne pas marcher pieds nus sur le carrelage, disposez un tapis antidérapant au fond de la baignoire, fixez une barre d’appui pour sortir plus facilement de la baignoire, évitez de laisser des ustensiles dans le passage comme le pèse-personne ou le porte serviette.
- Intoxications : rangez médicaments et produits cosmétiques hors d’atteinte des enfants.
- Noyades : ne laissez pas un enfant seul dans la baignoire, il peut se noyer dans très peu d’eau (tant pis pour le téléphone ou la sonnette !).

Garage, cellier et jardin (25.4 % des accidents) :

- Intoxications : rangez soigneusement tous les produits de traitement, de bricolage, peintures, solvants,...
- Brûlures : attention au barbecue, que ce soit pour l’allumer (sans produits inflammables) ou en cours de cuisson (pas d’enfants autour, surveillance) ; rangez les allumettes.
- Coupures : attention aux objets tranchants (sécateurs) et aux appareils tels que les tondeuses, taille-haies,... ; n’oubliez pas vos gants pour jardiner et vérifier d’être à jour de vos vaccinations.
- Noyade : surveillez et sécurisez la piscine.
- Chutes : évitez les plantes rampantes qui peuvent occasionner des chutes ; veillez à bien ranger outils (spécialement les râteaux), tuyaux d’arrosage ou autres ustensiles de jardinage des lieux de passage.

Autres dangers :

- Brûlures : attention aux fers à repasser laissés sans surveillance.
- Electrocution : mettez des cache-prises efficaces pour protéger les petits, ne pas laisser de rallonges branchées et non raccordées.
- Chutes : veillez à un bon éclairage des locaux, évitez les surfaces glissantes et les endroits encombrés.

Les bons réflexes face à l’urgence

Malgré toutes les précautions, il arrive parfois que l’accident survienne.

Dans ce cas, ne cédez pas à la panique, les premières minutes sont particulièrement importantes : la maîtrise des gestes de secours peut sauver la vie ou minimiser les conséquences de l’accident.

Les services d’urgence à contacter seront particulièrement efficaces si vous leur donnez le maximum d’information :

- votre nom et votre numéro de téléphone,
- le type d’accident (brûlure, chute,...).
- s’il y a des risques éventuels (incendie,...),
- la localisation très précise de l’endroit où est la (les) victime(s), les moyens d’accéder,
- le nombre de victimes, son (leur) état apparent,
- les premières mesures prises s’il y a lieu (eau froide sur une brûlure,...).

Source : campagne nationale pour la prévention des accidents domestiques